11863225_1039923222709326_5961204588018955028_n

Stephie Germanotta, une amie blogueuse gabonaise. C/P:Facebook.com/Stephie.germanotta

Après avoir lu l’article de la blogueuse Mireille Flore Chandeup dans lequel elle imagine ce qu’elle aurait fait si elle était un homme, une voix de la déesse Héra murmura à mon oreille me disant qu’il serait intéressant et instructif pour la gente féminine de m’imaginer le temps d’un article être une femme et dire ce que j’aurais fait ou pas en tant que tel. Une inspiration qui me parut d’abord farfelue mais tout compte fait je l’ai trouvée opportune.

…CE QUE JE NE FERAIS PAS

…Je n’élèverais jamais la voix sur un homme

Les femmes pensent très souvent que parce qu’elles élèvent la voix lors d’une discussion qu’elles ont raison. Je suis navré mais c’est tout faux. De plus cette façon de faire n’arrange pas les choses, elle les empire au point où l’homme se taie et sort prendre de l’air pour le repos de ses oreilles. Si j’étais une femme je n’aurais jamais élevé la voix sur mon homme par respect pour lui. J’aurais été calme, à l’écoute pour trouver une solution au problème au lieu d’en créer d’autres.

…Je comprendrais quand il ne rentre pas  pour travailler au bureau

La raison principale quand un homme dort loin de sa famille pour des raisons professionnelles est celle-ci : Bien faire son travail pour augmenter les revenus afin de subvenir pleinement aux besoins de sa famille. Comment reprocher à un homme une responsabilité aussi noble ? Si j’étais une femme je n’aurais pas eu des suspicions,  je voulais dire être jalouse quand mon homme reste au travail avec sa patronne pour travailler au contraire je serais compréhensive et sereine.

Life_class-Conflict_Photo

C/P:inlandvalleynews.com

…Je serais heureuse d’avoir un autre bébé avec lui

En tant que femme africaine je suis sensée comprendre que les africains aiment avoir une grande progéniture car pour eux l’objectif est d’assurer la lignée. Comment pourrai-je refuser d’en faire un autre parce que je souhaiterai garder ma ligne ? Les salles de sport, un régime alimentaire et une hygiène de vie suffisent pour me redonner la forme après un accouchement. De toute façon en tant que femme, il n’y a rien de plus honorable et joyeux que d’avoir un énième enfant.

AfricaineEnceinteBelle

Femme enceinte. C/P:dsr.sn

…CE QUE JE FERAIS

…Je comprendrais que les enfants ne suffisent pas pour être épousée

« Ils eurent des enfants se marièrent et vécurent très heureux »…Voilà une version africaine de la vie de couple. En effet en tant que femme moderne et attachée aux valeurs africaines, je pense qu’en dépit des années et des enfants que nous avons eus, plusieurs critères entrent en ligne de compte pour être épousée. Ma famille, mon comportement, mes ambitions dans la vie, ma vie de couple, ma façon de gérer le foyer, ma relation avec belle famille etc. Bref, autant de critères qui varient d’un homme à un autre. Le temps que je « perds » pendant ces 14 ans  de couple est le même que celui que perd mon ami, alors je devrais beaucoup plus penser à donner le meilleur de moi pour me donner toutes les chances.

…Je comprendrais qu’à chacun son bureau

Il est galant qu’un homme aide sa femme à faire le ménage ou certaines taches domestiques, toutefois nous en tant que femme devrons savoir que ce n’est point leur devoir mais le nôtre. Parce que le jour ou la plomberie aura un problème, nous ne les aiderons pas. Le jour où une ampoule sera grillée nous ne les aiderons pas, le jour où il faudra dépecer un animal ou abattre un arbre, nous ne les aiderons pas sauf par galanterie.

207093794-brocoli-marmite-mince-gourmets-animaux

…Je lui dirais que je l’aime

Comme l’amour est merveilleux surtout quand on le dit à la personne qu’on aime. Je le dit d’abord pour moi mais également pour lui témoigner mon amour. Ne dit-on pas que l’amour ne se dit pas mais se prouve. Alors à travers de petits gestes d’attention, des petits regards, de la bienveillance je le lui dis déjà ; C’est un genre de langage que seuls les amoureux comprennent.

A vous, femmes africaines que j’adore. Je vous laisse avec un classic gabonais de l’artiste Hilarion Nguema. Le titre est: Quand la femme se fâche.

The following two tabs change content below.
Barack Nyare Mba
Je suis un jeune Africain, de nationalité gabonaise, j'ai étudié au Sénégal et au Ghana. Je suis titulaire d'un Master 2 Audit et Contrôle de Gestion. La renaissance de l'Afrique passe indubitablement par la prise de conscience des défis de développement. C'est dans cet esprit que je crée ce blog pour partager avec vous mon regard sur l'Afrique en général et le Gabon en particulier. Panafricain je suis, panafricain je resterai.

2 thoughts on “Si j’étais une femme…

  1. bonjour, je découvre ton blog, et je te trouve intéressant…… pour ton article on a plus l’impression que tu dis ce que tu aurait aimé trouver dans la femme – qui partage ta vie? ou qui l’a fait6 – que ce que tu ferais réellement en tant que femme…..C’est pas la même chose je pense!!

    Il aurait été intéressant, que tu dises ces choses en essayant de penser « comme » une femme;si cela est possible….

    Enfin, belle plume!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *