a

Salon de coiffure à Ntoum. CP:Gabonreview

Depuis de nombreuses années on  reproche aux Gabonais de ne pas exercer certains métiers ou activités économiques au profit de nos frères Africains qui prennent des initiatives pour se prendre en charge financièrement.  Il est de notoriété que certains de mes compatriotes abhorrent les « petits métiers » qu’ils considèrent dégradant pour leur personne alors qu’ils sont sans emploi ou n’ont aucune formation. Cette « fausse fierté » a écarté les gabonais des pans entiers de l’économie nationale, ce qui ma foi n’a pas joué en faveur de la lutte contre le chômage des jeunes Gabonais.

Pour vous donner une idée des activités des ressortissants Africains au Gabon, j’ai dressé un Top 10 de leurs principales activités dans la plupart des secteurs. Je tiens à préciser que ce billet n’est ni discriminatoire ni stigmatisant, il présente juste un état de chose pour une meilleure prise de conscience des opportunités que  les jeunes Gabonais en quête d’emploi peuvent saisir pour s’en sortir.

1 ) LES IVOIRIENS

dorothyduncan

Dorothyduncan cp:fashionitagabon

Reconnus à travers le continent pour leurs talents dans le domaine de la mode Africaine, les Ivoiriens ne font pas exception de cette renommée au Gabon. Les couturiers ou tailleurs Ivoiriens habillent de nombreux Gabonais et Gabonaises qui apprécient leurs modèles originaux et tendance. On retrouve leurs ateliers aux quartiers Glass, Awendjé, Trois-quartiers et Nombakélé. Certains jeunes stylistes ou couturiers Gabonais emploient beaucoup d’Ivoiriens pour leur savoir-faire apprécié de tous.

 2) LES BÉNINOIS

images

Taxi de Libreville


Les Béninois sont l’une des premières communautés Africaines à s’installer au Gabon et l’une des plus nombreuses. Dans la majorité des cas, ils sont taximen, enseignants dans les lycées et collèges comme professeurs de Français, biologie, mathématique, physique. Ils font le commerce de tissage et le cosmétique. Beaucoup de Béninois ont pris la nationalité Gabonaises et ont marié  des autochtones. « Les Bainko » comme on les appelle, vivent le plus souvent dans les quartiers Lalala, Nkembo, Carrefour Poubelle, Avéa et Soduco.

 3) LES SÉNÉGALAIS

Restaurant-senegalais

Un restaurant Sénégalais CP:latelierdescouleurs

Arrivés au Gabon depuis les années 40’ et 50, les Sénégalais sont l’une des plus vieilles et l’une des plus nombreuses communautés Africaines installées dans toutes les villes du pays. Ils sont très présents dans la restauration, dans la plupart des boutiques des quartiers appelées « Maliens », la bijouterie, dans l’enseignement des lycées et collèges comme professeurs de Français, philosophie, physique, Mathématique. Ils sont également dans le commerce des produits importés et la couture. On les retrouve le plus souvent dans les quartiers Nombakélé, Glass, Carrefour Léon Mba, Lalala-Dakar, Lalala à gauche et à droite.

4) LES MALIENS

téléchargement (2)

Un bijoutier Malien CP: Malinet

Parmi les plus grands commerçants Africains résidant au Gabon, les Maliens sont sans aucun doute dans le peloton de tête. Ils sont présents à travers tous le pays, dans les coins et recoins de nos villes et villages. Tout comme les Sénégalais, ils ont le sens du commerce et savent pénétrer un marcher pour ensuite en avoir le monopole. Comme activités économiques, ils sont dans la vente des matériaux de construction, le gardiennage, la vente de tissu, la maçonnerie, dans le transit, les prêts-à-porter, l’immobilier, la bijouterie, l’entretien des espaces verts. Ils vivent  dans les quartiers Glass, Nombakélé et Carrefour Léon Mba.

5) LES CAMEROUNAIS

images (1)

Une vendeuse camerounaise dans un marché de Libreville CP: Bdpgabon.com

Nos amis et rivaux camerounais sont naturellement très nombreux au Gabon, Ils sont également l’une des communautés les plus nombreuses dans le pays. On partage tant de choses avec  eux et sommes toujours en concurrence pour le leadership en Afrique Centrale. En général ils investissent au Gabon dans les Makis et autres débits de boissons, la vente des produits agricoles dans les marchés de la capitale.  En somme ils excellent dans toutes sortes de  commerce et même dans les domaines pas recommandables. Suivez mon regard. Ils sont également dans l’enseignement des collèges et lycées et même au supérieur. Ils vivent le plus souvent dans les quartiers Sorbonne, Akébé, Cosmoparc et Lalala.

6) LES NIGÉRIANS

fotofriperie11

Une friperie CP: Ouestafrikablog

Les Nigérians sont de grands voyageurs comme vous le savez tous. Il est impossible qu’ils ne fassent pas partie de ce top 10 car leur présence est tellement visible et importante pour que cela passe sous silence. Passés maitre dans l’art de l’illégalité dans leurs activités pendant un bon nombre d’années, les « Niga » dominent désormais le commerce de la friperie, les salons de coiffure pour hommes, les pharmacies par terre. Ils sont aussi pasteurs ou prophètes dans plusieurs églises dites éveillées. Ils vivent le plus souvent dans des quartiers névralgiques de la capitale Gabonaises tels que Rio, Gare routière, Soduco ou Avéa.

 7 ) LES GHANÉENS

flottille

Une flottille au pont Nomba CP: gabonreview.com


Que dire sur les Ghanéens et leurs activités ? En réalité ils sont au Gabon depuis très longtemps mais sont discrets et vivent leur vie. Comme les Nigérians,  les «  Man Ghana » comme on les appelle ici, avaient il y a quelques années une mauvaise renommée due principalement à certains délits graves qu’ils commettaient. Heureusement avec le temps les choses sont plus ou moins rentrées dans l’ordre. Les activités économiques dans lesquelles ils exercent sont l’agriculture notamment le maraîcher,  la pêche pour laquelle on les nomme  » Les Calaba », la vente de tissage et des fleurs. Ce sont aussi des cordonniers et des coiffeurs pour hommes et femmes. Ils vivent le plus souvent aux quartiers la Campagne, la Sorbonne, Pont Nomba, Acaé, derrière la pédiatrie.

 8) LES CONGOLAIS

IMG_0774

La pancarte d’une église éveillée CP: chroniquesgabonaises.com


Les congolais ne peuvent pas être oubliés dans ce top 10 pour la simple et bonne raison qu’ils se sont spécialisés dans deux types d’activités propres à eux : La musique et la religion. Les Congolais qui vivent au Gabon sont généralement chanteurs dans des orchestres qui animent les soirées Librevilloises. En plus de cela, ils sont aussi pasteurs. C’est d’ailleurs dans ce dernier domaine qu’ils excellent le plus avec leurs nombreuses églises. En général ils vivent dans les Akébé.

 9) Les Mauritaniens

téléchargement (5)

Façade d’un boutique Mauritaniene Libreville CP:Gabonreview.com

Les Mauritaniens qui pourtant viennent de très loin se sont imposés dans le domaine de la distribution au Gabon. Ils ont une sorte de supérettes « discount ». Ces supérettes sont  appelées « Mauritanien », elles approvisionnent les Gabonais en tout et à bas prix. Disséminer à travers le pays, ils vivent en vase clos et habitent très souvent aux alentours de leurs commerces. Ils n’ont pas de quartiers où on les retrouve en grand nombre, ils sont un peu partout à Libreville et à l’intérieur du pays.

 10) Les Equato-guinéens

images (2)

Un depot de feuille de contre-plaque CP: gabonindustrie

Très nombreux au Gabon avant l’avènement du boom pétrolier dans leur pays, les Equato-guinéens sont nos plus proches voisins comme les Camerounais. Dans les années 90’ une vague avait migré au Gabon pour fuir la dictature et trouvé du travail. Aujourd’hui avec le pétrole qui coule à flot, un grand nombre est retourné dans leur pays chercher du travail. En dépit de cela, les Equato-guinéens qui vivent au Gabon sont le plus souvent femmes de ménage, baby-sitter, maçons, menuisiers, sculpteur à l’intérieur du pays. Ils sont aussi dans la manucure et pédicure. Leur présence était tellement importantes qu’ils ont meme eu un quartier nommé Atsibe Ntsos. Ils sont également à Nkembo, Avéa où beaucoup d’entre eux vivent actuellement.

On dit souvent qu’il n’y a pas de sous métiers mais de sots gens, alors que chaque jeune Gabonais change de mentalité et comprenne enfin que dans la vie seul le travail honore et libère l’homme. Nos frères Africains nous ont montré le chemin à suivre, à nous alors de leur emboîter le pas afin de faire taire les mauvaises langues. Heureusement nombreux de jeunes Gabonais commencent à faire les activités réservées avant aux expatriés Africains.

J’en appelle alors au sursaut de tout un chacun, si l’Etat ne peut pas nous prendre en charge alors prenons-nous en charge en faisant les affaires. A bon entendeur, salut.

The following two tabs change content below.
Barack Nyare Mba
Je suis un jeune Africain, de nationalité gabonaise, j'ai étudié au Sénégal et au Ghana. Je suis titulaire d'un Master 2 Audit et Contrôle de Gestion. La renaissance de l'Afrique passe indubitablement par la prise de conscience des défis de développement. C'est dans cet esprit que je crée ce blog pour partager avec vous mon regard sur l'Afrique en général et le Gabon en particulier. Panafricain je suis, panafricain je resterai.

6 thoughts on “TOP 10 DES ACTIVITES ECONOMIQUES DES AFRICAINS AU GABON

  1. Bonjour,
    Je voudrais savoir si la vente de matériels informatiques (ordinateurs neufs et d’occasions) , les cybercafé et imprimeries rapportent bien au Gabon.
    Je songe à m’installer au Gabon dans quelques années .
    S’il y’a quelqu’un pour une explication détaillée.
    Merci d’avance

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *