Les-enfants-gabonais

http://www.google.fr/imgres?imgurl=http%3A%2F%2Finfosgabon.com%2

Je vous livre un guide d’adaptation parmi les jeunes Gabonais. Les expressions qu’ils utilisent proviennent du patois local, de l’anglais mais aussi des pays voisins comme les deux Congo le Cameroun et le Nigeria.

  1. Mbolo :
    L’hospitalité gabonaise commence par ce mot qui signifie « Bonjour » et « Bienvenue ». C’est l’une des rares expressions communes à toutes les langues du Gabon.
    Exemple : Mbolo la famille, comment allez-vous ?
  2. La Nga :
    Ce mot désigne la femme ou la petite amie, il a été emprunté aux  Camerounais qui l’utilisent également.
    Exemple : J’ai vu en partant à la gare une belle nga, je te dis  oh !
  3. Tué-tué :
    Les hommes trouvent toujours des expressions péjoratives pour les femmes.   Au Gabon cette expression désigne celles qui ont la cuisse vraiment légère. Attention à ne pas le dire à une Gabonaise sinon vous le regretterez.
    Exemple : C’est parce qu’il l’a traitée de tué-tué qu’elle l’a claqué !
  4. Mapane:  C’est un mot très utilisé au Gabon tellement il en existe. Ce sont les quartiers pauvres de Libreville. Il est très difficile de trouver des gens nommer ces quartiers autrement.
    Exemple : Tu es arrivé dans le quartier là? oh c’est un mapane
  5. Kinda :
    Les jeunes utilisent beaucoup ce mot, car il est polysémique. Il désigne l’étonnement, l’appréciation, la grandeur de quelqu’un ou encore la difficulté.
    Exemple : Tu as raté, la soirée d’hier était trop kinda, hein!
  6. Ndem :
    C’est l’expression en vogue en ce moment au Gabon, elle a même fait  l’objet d’un clip vidéo qui marche fort. ça signifie paniquer, trembler,  avoir peur.
    Exemple : J’ai vraiment ndem quand j’ai vu tous ces chiens !
  7. Bangando :
    Les voyous et les Bad boys ne sont pas en reste dans le pays. Certains le disent pour être fun d’autres le sont réellement.
    Exemple : l’enfant-là est un bangando, il faut faire attention à lui.  On peut aussi dire : Le commerçant-là voulais me bouffer, il oublie  que je suis un bangando, hein
  8. Biboche :
    Le sport national ici ce n’est pas le football, ah ça non, c’est la bière.
    Exemple : Avant de reprendre le travail je vais d’abord me taper une bonne biboche !
  9. Alo :
    Ce sont les balances, les poules mouillées, les lâches. Arrangez-vous pour ne pas en avoir un près de vous.
    Exemple : Ne compte pas sur le gars-là, c’est un vrai Alo !

10.Toli Bangando :
C’est le dictionnaire officieux de toutes les expressions que je viens d’énumérer.
Exemple : C’est incroyable, les jeunes d’aujourd’hui ne parlent que le toli Bangando.

Voilà, je pense qu’avec tous ces mots vous serez capables de vous fondre dans la masse comme si vous étiez Gabonais.

Je vous laisse avec ce clip du jeune artiste Gabonais J-rio avec son titre le ndem. N’hésitez surtout pas de compléter la liste dans les commentaires.

The following two tabs change content below.
Barack Nyare Mba
Je suis un jeune Africain, de nationalité gabonaise, j'ai étudié au Sénégal et au Ghana. Je suis titulaire d'un Master 2 Audit et Contrôle de Gestion. La renaissance de l'Afrique passe indubitablement par la prise de conscience des défis de développement. C'est dans cet esprit que je crée ce blog pour partager avec vous mon regard sur l'Afrique en général et le Gabon en particulier. Panafricain je suis, panafricain je resterai.

8 thoughts on “Top 10 des expressions utilisées par les jeunes au Gabon

  1. Très bon article, la nga signifie également ( en langue fang ) la femme de … du coup est ce une expression empruntée au cameroun ou une expression fang utilisée dans la vie quotidienne?

  2. C’est un bon article. Un jour, Ce sera quand j’aie appris à écrire et parler en français, je voyagerai, bien sûr pour le Burundi, le Gabon, le Sénegal, l’Algérie, etc.
    Je suis en train d’aimer votre blog.
    Cas soit possible, vous pourriez faire un billet sur les femmes qui pratquent des sports au Gabon? Il y aurait de joueses de foot, de boxeuses, etc?

  3. Beaucoup d’expressions ici sont camerounaises aussi, comme: Nga, Mapane et Ndem. Seul « Nga » a la même signification au Cameroun comme au Gabon; mais Mapane ici ne signifie pas « quartier pauvre », il signifie plutôt le fait d’avoir un RDV avec une Nga. Les RDV avec une Nga, surtout les « Tué-tués », sont des « Mapanes ». Par contre « Ndem » signifie « Causer un lapin ».
    Exemple: J’étais au mapane avec une nga qui m’a ndem.

    • Bonjour. C’est un article plaisant ! Je voudrais compléter le commentaire de Mr Tchakounté en ajoutant que dans certains dialectes du Sud du Cameroun, plus précisément dans la région côtière autour de Kribi, « Mbolo Pè » ou « Mbolo » signifie également bonjour.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *