Journée Mondiale de l’Afrique : On célébrait quoi au fait ?

Drapeau de l'Union Africaine
Drapeau de l’Union Africaine

Le 25 Mai c’était aussi la journée Mondiale de l’Afrique. Et oui, en marge de la fête des mères qui a été vivement célébrée partout, il y avait la très discrète Journée Mondiale de l’Afrique dont le thème était « L’agriculture et la sécurité alimentaire » qui est passée presque (heureusement que je vous en parle) inaperçue auprès des populations Africaines. Comme toujours les Africains lambda n’ont pas été impliqués, c’est donc dans de grandes salles réservées aux officielles que cette journée a été célébrée dans certains pays et même au siège de l’Union Africaine à Addis-Abeba en Ethiopie.

concrètement, que célébrait t-on ce jour-là?

En principe c’est une journée du souvenir, voilà pourquoi c’est un jour férié dans l’ensemble des pays membres de l’UA (Union Africaine). Je disais que c’est un jour de souvenir, celui  de l’Organisation de l’Unité Africaine (OUA) qui a été créée à Addis-Abeba en  Ethiopie le 25 Mai 1963 par 32 Etats Africains indépendants. C’est la création de la Charte de l’OUA

L’OUA est née à l’origine de la volonté de la diaspora Africaine des Amériques, des Caraïbes de l’Europe et reprise après par les pères de l’indépendance, de se rassembler autour d’une organisation pour lutter contre le colonialisme, l’esclavage et les injustices dont le peuple noir était victime. Sa création fut l’aboutissement d’une idéologie, d’une vision conçue par des intellectuels noirs au tout début du 20e siècle, le panafricanisme.

Célébrons-là !

Il est parfois difficile pour notre génération d’intégrer et de comprendre le combat mené par l’OUA. J’entends par combat, la décolonisation du continent qui ne fut point évidente, la lutte contre l’apartheid qui fut sordide comme système, l’unité Africaine qui n’était pas gagnée tant on avait des idéologies différentes sur le continent, le développement économique et social et l’intégration Africaine furent également au menu des combats.

Que ce fut difficile pour ces hommes et femmes de s’entendre entre eux et de faire entendre à travers le monde la voix et la volonté de tout un continent oppressé pendant plus de 400 ans.

En dépit de tout ce qu’on pourrait reprocher à la défunte OUA, les Africains ont franchement les raisons de mieux  la célébrer le 25 Mai de chaque année

Et maintenant ?

Maintenant le combat continu. Ah oui, l’OUA a été dissoute en 2002  à Durban en Afrique du Sud pour laisser place à l’U.A, en application de la déclaration de Syrte en Libye. Cette nouvelle organisation doit dorénavant promouvoir à travers ses organes, la démocratie, la paix, les droits de l’homme, le développement économique à travers le NEPAD (Nouveau Partenariat Pour le Développement de l’Afrique) et in fine à la création des Etats Unis d’Afrique….Que j’attends non pas avec passivité mais plutôt avec militantisme.

Voilà, Tout en invitant les dirigeants du continent à impliquer les populations Africaines à cette célébration, j’espère vivement qu’à travers des initiatives communes nous célébrerons autrement la prochaine Journée Mondiale de l’Afrique.

Commentaires

futé
Répondre

Une seule et même date pour deux évènements aussi important!

Mignonne
Répondre

Je suis heureuse d'être tomber sur ton blog ....le hasard et ces méandres..

Barack Nyare Mba
Répondre

looOOOOL...J'espère que tu y reviendras souvent