téléchargement (5)

Depuis quelques années les Gabonais ont développé un nouveau mode de revendication qui ma foi, fait appel à l’humanisme de tous y compris celui des membres du gouvernement. Si le modèle traditionnel de la grève c’est-à-dire l’arrêt illimité du travail et les marches avec slogans n’impressionnent plus les autorités;  la grève de la faim quant à elle les inquiète sérieusement, car il s’agit cette fois de la vie des concitoyens qui est mise en danger.

La cathédrale Sainte-Marie de Libreville est devenue le lieu par excellence des grèves de la faim au Gabon. On y a pu voir les étudiants les élèves, les syndicats, les hommes politiques, les élus locaux et Gabonais lambda passaient plusieurs jours sans manger pour réclamer, dénoncer ou s’indigner.

Je vous invite à remonter le temps pour voir les différentes grèves de la faim que j’ai pu recenser durant ces cinq dernières années.

2009

téléchargement (1)

Ben Moubamba pendant sa grève de la faim CP :gabonreview

La grève de la faim de Bruno Ben Moubamba :
Premier homme politique à faire une grève de la faim. Animé par la volonté de dénoncer ce qu’il appelle «  l’animalisation du Gabon », cet ancien candidat avait marqué les esprits lors de la campagne présidentielle de 2009 en entamant sa grève de la faim en face de l’Assemblée nationale pour demander aux élus du peuple, au Conseil d’Etat et à la Cour constitutionnelle de reporter l’élection pour plus de transparence électorale. Il reçut le soutien de plusieurs hommes politiques même si ses revendications n’aboutirent finalement pas.

La grève de la faim d’André Mba Obame :

images

André Mba ObameCP: Gabonlibre

Emboîtant le pas à Ben Moubamba, l’ancien ministre de l’Intérieur et ancien candidat à la présidentielle de 2009, avait décidé d’entamer le 12 octobre de la même année une grève de la faim illimitée pour dénoncer la victoire « frauduleuse » de son adversaire et ancien camarade Ali Bongo Ondimba. Dans un communiqué, il affirme ceci : « Je suis prêt à sacrifier ma vie pour que le Gabon ne sombre pas dans une dictature » Ce fut l’une des premières grèves de la faim d’un homme politique de ce profil.

   2010

téléchargement (2)

L’étudiant Landry pendant sa grève de la faim CP: tchadonline

 La grève de la faim d’un étudiant gabonais en Tunisie :
Le 4 juin 2010, un étudiant gabonais nommé Armand Landry Djetini entame une grève de la faim au sein du consulat du Gabon à Tunis. Le jeune étudiant avait adressé une lettre au chef de l’Etat Ali Bongo qui était de passage en Libye,  afin que celui-ci trouve une solution à ces problèmes de scolarité et de santé, car n’ayant plus de moyens suffisants pour les régler. Selon certaines informations, le président avait laissé une enveloppe de 30 000 euros à la communauté gabonaise pour soulager leurs charges. Malheureusement une petite frange avait bénéficié de cette manne aux grands regrets du compatriote en détresse.

2011

La grève de la faim du conseiller économique Laurent Désiré Aba’a : 

téléchargement (3)

Le conseiller Laurent Désiré Aba’a pendant sa grève CP: Librevillois

Le conseiller Laurent Désiré Aba’a avait entamé le 14 juillet 2011, jour de la fête nationale française, une grève de la faim. Il était accompagné d’une trentaine de ses partisans à la place de l’indépendance de Libreville. Tous réclamaient le départ des forces françaises installées au Gabon, la révision des contrats miniers avec l’annulation de la dette du Gabon auprès de l’Hexagone. Après deux semaines de grève, les autorités gabonaises par l’entremise du ministre de la Santé, ont jugé urgent de l’évacuer à la fondation Jeanne Ebori pour y recevoir des soins de santé. Trois jours après sa sortie, ce fut chez lui qu’il poursuivit sa grève de la faim dans l’indifférence des autorités.

 La grève de la faim des 9 leaders de la Conacysed :

CONASYSED

Enseignants de la Conacysed en grève de la faim CP: JP Rougou

En septembre 2011, contrairement aux usages, une grève de la faim de neuf leaders de la puissante centrale syndicale de l’éducation est entamée. Motifs : la suspension des salaires des enseignants grévistes depuis 9 mois et la non-prise en considération par le gouvernement du cahier de charges négocié entre ce dernier et la centrale syndicale. Durant deux semaines les grévistes avaient investi la cour de la cathédrale Sainte-Marie de Libreville pour manifester leur mécontentement, ce qui fit réagir l’archevêque Basile Mve Engoneq ui joua le rôle d’intermédiaire entre le gouvernement et les grévistes. Quelques jours après le gouvernement rendit un communiqué dans lequel il s’engageait à rétablir les salaires, ce qui fut fait.

  2012

La grève de la faim de 19 étudiants détenus à la DGR :

ETUDIANT

Les étudiants dans leur cellule. CP: KOACI

Les étudiants de l’UOB ne sont pas en reste dans cette nouvelle spirale revendicative. En juin 2012 les dix- neuf étudiants entament depuis leur geôle une grève de la faim pour dénoncer leurs mauvaises conditions de détention, car certains parmi eux voyaient leur état de santé se dégrader. C’est à la suite de l’appel de ces leaders de la League estudiantine à suspendre les cours à cause du non-versement des bourses et  la controversée décision de limiter à 27 ans l’âge d’obtention de ladite bourse, que les éléments de la direction générale des recherches de la gendarmerie les ont arrêtés. Cette affaire a fait couler beaucoup d’encre et de salive. Une photo (ci-contre) de leurs conditions de détention avait circulé sur les réseaux sociaux suscitant l’indignation populaire. Quelques temps après ils furent libérés.

 La grève de la faim des anciens agents de Gabon Fret:

gabon fret

Aents de Gabon Fret en grève CP Gaboneco

Le 8 mai 2012, une quarantaine d’anciens agents de la défunte société chargée du fret aérien au Gabon entament une grève de la fin devant le ministère de l’Economie après plusieurs négociations infructueuses. Ils réclamaient 17 mois d’arriérés de salaire. Leurs conditions de vie déplorables les ont poussés à faire cette grève pour interpeller les autorités. Deux jours plus tard dans un communiqué l’Etat qui est actionnaire à 40 %   s’engageait à régulariser la situation. Il faut savoir que suite au démantèlement d’Air Gabon, ces agents avaient été mis au chômage depuis novembre 2011.

    2013

 La grève de la faim de 2500 élèves de terminale :

Elèves de terminal pendant la grève de la faim.CP infosgabon

Près de 2500 élèves de terminale s’étaient réunis en juin à la cathédrale Sainte-Marie pour entamer une grève de la faim.  Une action après à la décision impopulaire de l’ancien ministre de l’Education leur interdisant de passer le baccalauréat au prétexte qu’ils avaient fraudé et falsifié leur bulletin et acte de naissance. Une décision audacieuse et maladroite qui provoqua l’ire et l’indignation des élèves et de tous les parents. Il aura fallu après plusieurs semaines de grève, l’intervention de plusieurs hommes politiques de l’opposition comme de la majorité pour dénouer cette situation de crise.

 La grève de la faim de Bruno Ben Moubamba :

MOUBAMBA2

Ben Moubamba sur le lit d’hôpital CP: KOACI

Après 2009, il entame une autre grève de la faim le 18 avril 2013 à Nndende son village natal et bastion de son parti politique UPG. Les objectifs de cette grève : rétablir l’UPG au sein de l’opposition gabonaise et interpeller la Cour des comptes et la commission des finances de l’Assemblée nationale pour qu’elles  se prononcent sur « l’achat de conscience à Ndéndé avec l’argent de l’Etat ». Le dernier objectif selon lui était de « dénoncer les crimes rituels »  qui faisaient rage dans le pays.

 2014

 La grève de la faim des élèves recalés au baccalauréat :

BAC14

Elèves pendant la grève de la faim CP:infosgabon

Une trentaine d’élèves ont entamé le 28 juillet dernier sur le parvis de la cathédrale Sainte-Marie une grève de la faim, jugeant injuste le mode de calcul de la session de juillet dernier. Cette grève de la faim comme celle de l’année 2013 a suscité de vives critiques qui ont poussé le ministre Nzouba à se rendre ce 13 août au chevet de ces jeunes . Dans une posture de pasteur qui a fait le buzz sur la Toile, le professeur Nzouba avait promis aux élèves et aux parents de mettre en place une commission pour recalculer les notes.

La grève de la faim des stagiaires d’ENI et CFIA :

CFA

Stagiaires en grève CP: newsalibreville

Les stagiaires fraîchement sortis  en 2013 de l’Ecole nationale des instituteurs et du Centre de formation des instituteurs adjoints ont eux aussi débuté ce 14 août 2014 une grève de la faim au parvis de la Cathédrale Sainte-Marie. Motifs : Le paiement de leurs salaires, et le versement de la prime d’incitation à la fonction d’enseignant (Pife). Depuis le 23 mars 2013 ils n’ont pas encore été intégrés dans la fonction publique. A ce sujet, ils ont d’ailleurs été reçus par le ministre pour en discuter tout en continuant leur mouvement. Nous attendons le dénouement ce 19 août lors d’un point de presse.

La grève de la faim est l’expression de la détresse des revendications, les compatriotes sont contraints de procéder de cette manière pour se faire entendre. Je pense qu’il faudrait que l’Etat établisse un autre rapport avec les citoyens, les fonctionnaires les étudiants et élèves afin de préserver la quiétude sociale

The following two tabs change content below.
Barack Nyare Mba
Je suis un jeune Africain, de nationalité gabonaise, j'ai étudié au Sénégal et au Ghana. Je suis titulaire d'un Master 2 Audit et Contrôle de Gestion. La renaissance de l'Afrique passe indubitablement par la prise de conscience des défis de développement. C'est dans cet esprit que je crée ce blog pour partager avec vous mon regard sur l'Afrique en général et le Gabon en particulier. Panafricain je suis, panafricain je resterai.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *