On ne noie pas le poisson

1459947_642727792444980_942435306_n (1)

Le problème des enseignants au Gabon est comme un cailloux dans la chaussure des autorités, au lieu de chercher à enlever cette gêne de-là, ils la traînent en espérant qu’elle en sorte d’elle même. J’ai lu que le Premier ministre a reçu-comme avait fait ses prédécesseurs-en début de semaine les leaders syndicaux afin de régler leurs différends. Malheureusement à la fin de cette réunion les syndicalistes ne semblaient toujours pas satisfait des mesures et promesses prises par le chef de l’exécutif car ces dernières ne résolvent pas le problème mais l’apaise.

En signe de bonne foi et pour prouver leur ouverture au dialogue, une émission spéciale a été commandée par les autorités à Gabon Télévision( chaîne publique) pour confronter les différents responsables du Ministère de l’éducation Nationale, le conseiller du Président de la République et les leaders syndicaux accompagnés du président de l’Association des parents d’élèves afin d’édifier la population sur leurs divergences. Rien de nouveau n’est sorti de-là également si ce n’est des jets de pierre entre des gens qui se connaissent apparemment bien. Résultat les cours n’ont toujours pas repris, ce qui a poussé les élèves de Oyem capitale du Woleu-Ntem(Nord) a faire une marche pour réclamer eux aussi la reprise des cours(photo).

Il faut une fois pour toute que chacun fasse son travail consciencieusement parce qu’il ne sert à rien d’éviter un problème qui va de toutes le manières resurgir. Nous vous exhortons de mettre de coté vos frustrations pour qu’enfin tout rentre définitivement dans l’ordre, il y va de l’avenir des enfants.