Pourquoi diable vouloir m’empêcher de m’exprimer ?

 

 

images (3)Je ne vois pas pourquoi on devrait empêcher un jeune de s’exprimer, au contraire, comme un sage du village, on devrait l’écouter attentivement. Dans le continent nous ne sommes pas responsabilisés par nos Etats. Ils nous infantilisent croyant que nous resterons à jamais les petits garçons du quartier qui ne pensent qu’à jouer. Détrompez-vous mes chers aînés parce que le monde a changé depuis lors et nos mentalités et perspectives encore plus.

Pourquoi devriez-vous écouter les jeunes ? Pour la simple et bonne raison que nous sommes au cœur de la vie d’un pays. Je ne vais pas vous l’apprendre, vous paraissez trop bien informés pour savoir que les jeunes représentent les 2/3 de la population du continent. C’est pour cela que toutes les mauvaises statistiques touchent beaucoup plus les jeunes que les autres composantes de la société. Tenez par exemple, qui subit le plus les affres du chômage ? Qui sont les plus touchés par la pandémie du sida ? Qui paie lourdement les multiples grèves et problèmes dans nos universités et écoles ? Qui sont les plus exposés aux drogues; à l’alcoolisme et autres stupéfiants ? Qui sont les premières victimes de la démagogie politique ? Qui paie le plus du manque d’infrastructures sportives ou artistiques ? Qui sont les victimes de l’immigration clandestine ? La réponse à ces interrogations est sans aucun doute les jeunes.

C’est vous dire à quel point nous sommes concernés par les problèmes et enjeux actuels dans chaque pays de ce continent. Il est des moments où nous nous demandons si vous, qui êtes parents et gouvernants, avez oublié les responsabilités qui sont les votre vis-à-vis de la jeunesse. On a l’impression que vous n’avez jamais été jeunes. Le bon Dieu vous a directement rendu grand ce qui vous empêche de connaitre nos problèmes et nos attentes; Nos mauvaises conditions sociales nous amènent à penser de cette manière parce que nous ne comprenons pas comment le minimum que vous êtes sensés nous accorder n’est pas effectif, que dira t-on du maximum ?

Nous avons compris pourquoi ce dont nous avons besoin n’est pas pris en compte ou réalisé, oui Messieurs, nous avons appris avec le temps les raisons de cet oubli volontaire. En fait, nous avons toujours été mal représentés. C’est effectivement dans optique d’éviter cette marginalisation que nous DEMANDONS LA PAROLE AFIN DE NOUS EXPRIMER. Nous sommes les mieux placés pour vous expliquer les difficultés que nous rencontrons, le quotidien que nous vivons, les rêves que nous avons. Personne d’autre qu’un jeune n’est aussi bien placé pour parler des problèmes des jeunes, je crois que c’est logique, pas vous ?

Comment alors  m’empêcher de parler si vraiment la « jeunesse est sacrée » comme disait un ancien président africain, je n’ai nullement l’intention de faire vaciller vos pouvoirs juste vous emmener à nous écouter à travers notre liberté d’expression,

Nous ne sommes pas là pour juste dénoncer, nous voulons participer au développement du continent, cela ne pourrait être possible que si vous nous laissez la parole. Nous sommes aussi des acteurs pas seulement des victimes, nous avons de la force physique, mentale et intellectuelle, nous sommes une grande force vive des nations, l’avenir de l’Afrique. Nous avons des propositions de solutions aux problèmes qui touchent les jeunes mais sans accompagnement et d’écoute de votre part, aucune de nos idées ne pourrait voir le jour et ce serait vraiment un gros gâchis.

Je vous le réitère, ne nous empêchez pas de nous exprimer, nous voulons juste changer nos vies et non votre pouvoir.